presse_voix_des_sports

Eickstadt et Verkammen font main basse sur la 46e édition des 6 heures de Berck
mercredi 26.10.2011, 05:22 - La Voix des Sports

 

Vingt-cinq équipages étaient sur la ligne de départ sur un sable d'excellente qualité et avec des conditions météo parfaites.
| CHAR À VOILE |
Ils avaient sans doute rêvé de le faire, mais les Berckois Antoine Giret et Sylvain Warendeuf n'auront pas réussi la passe de trois sur l'épreuve d'endurance des 6 heures de Berck-sur-Mer. Le duo, une nouvelle fois engagé face à une meute de vingt-cinq équipages, a donc laissé filer son titre et un inédit triplé à un duo de vieux briscards.
C'est qu'il fallait être diablement costaud ce week-end pour venir à bout de la paire infernale, composée de l'Allemand Hans-Werner Eickstadt et du Belge Jan Verkammen, au statut d'intouchables. Dès le samedi, et la fin d'un premier round joué dans de superbes conditions de roulage, le duo germano-belge avait planté le décor, s'installant de manière plus que confortable aux commandes de l'épreuve, ne laissant que quelques miettes de sable à leurs plus furieux poursuivants.
Des conditions météo optimales
Le dimanche, sur l'étendue sableuse de Berck, toujours aussi bien ventée et ensoleillée, Hans-Werner Eickstadt et Jan Verkammen ne se contentèrent pas de contrôler la manche, ils raflèrent une fois encore la mise engagée pour s'imposer en maîtres après deux jours de course face au duo d'Hardelot, Bertrand Dequiedt et Augustin Descure, et aux Touquettois Loïc Dupret et Gauthier Cazier, qui n'auront pu que constater la supériorité de leurs vieux briscards d'adversaires. •
Partager : S'abonner :
Réagissez

Catégorie : presse